La Redevance d’Enlèvement des Ordures Ménagères 2017

Pourquoi une Redevance d’Enlèvement des Ordures Ménagères (R.E.O.M.) ?
En avril 2003, le Conseil Communautaire s’est prononcé pour l’instauration d’une redevance d’enlèvement des ordures ménagères (R.E.O.M.) afin de financer les coûts relatifs à la collecte et au traitement des déchets ménagers. En préférant ce système à celui de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (T.E.O.M.) calculée sur le foncier bâti pour la prise en charge du coût global des déchets sur le budget général (les impôts locaux), les délégués communautaires ont souhaité privilégier le moyen de financement sans aucun doute le plus juste et le plus équitable. La R.E.O.M. a en effet l’avantage de faire contribuer tous les usagers du service. Elle est proportionnelle au service rendu et il est avéré que tout un chacun, quel que soit son âge, produit des déchets. De surcroît, elle engendre une totale transparence dans l’exploitation du service.

 

Qui paie ?
Les foyers et professionnels résidant ou en activité sur le territoire de la communauté de communes sont redevables de cette R.E.O.M.

 

Quel montant ?
Le montant de la redevance a été déterminé par un mécanisme de calcul prenant en compte le montant global des charges à couvrir et le nombre d’habitants des 32 communes membres de la Communauté de Communes du Val de l’Oise.

 

Les tarifs 2017 :

Personnes au foyer

Montant de la R.E.O.M. 2017

1 personne

110 €

2 personnes

159 €

3 personnes

208 €

4 personnes

257 €

5 personnes et +

306 €

Résidences secondaires

Forfait à 151 €

Maison de retraite

Forfait à 39 € par lit

 

Par ailleurs, le Conseil Communautaire a défini le montant de la R.E.O.M. applicables pour les professionnels (artisans, commerçants, professions libérales, autres entreprises) implantés sur le territoire intercommunal.

Consulter le règlement de la R.E.O.M. 2017

(Le tarif 2017 pour les professionnels figure en page 3)

 

A propos de la R.E.O.M.

Si vous constatez une erreur (nbre de personnes, montant…), si vous déménagez…, merci de remplir le document joint (coupon-réponse n°2) et nous le renvoyer par mail contact@ccvo.frpar fax. 03.23.66.86.98) ou par courrier (C.C.V.O., 1 route d’Itancourt 02240 MEZIERES/OISE) en joignant impérativement un justificatif :

> Document à télécharger pour modifier le montant de la R.E.O.M.

 

La C.C. du Val de l’Oise peut, en outre, vous proposer le prélèvement automatique mensuel ou à échéance :

> Document à télécharger pour le prélèvement automatique

 


 

ETUDE SUR LA MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE

Suite au Grenelle de l’environnement, le mode de financement du service devra inclure dans les prochaines années une part incitative. L’instauration d’une tarification incitative permet l’application  du principe pollueur payeur aux usagers. Elle doit intégrer le niveau de production de déchets pour facturer l’usager qui sera encouragé à modifier ses comportements vers :

-une augmentation du tri  (pour recyclage),

-une diminution des quantités de déchets résiduels  et du gisement global (compostage…),

-une optimisation des services (pour une maîtrise des coûts).

La C.C. du Val de l’Oise a missionné un bureau d’études chargé de proposer des orientations pour la mise en place de la Redevance Incitative. Les délégués communautaires devront se prononcer prochainement sur les pistes envisagées.

 

 

Les chiffres clés 2016

Les chiffres-clés de l’année 2016

Base :  16676 habitants

 Type de déchets
en tonnes
en kg/habitant
 Ordures ménagères
3137,68 T
188,16 kg
 Refus de tri
215,514 T
12,92 kg
 Collecte sélective
920,92 T
55,22 kg
 Verre
803,28 T
48,17 kg
 Déchèteries (hors verre)
3600,88 T
215,95 kg
TOTAL
8678,27 T
520,42 kg/habitant
Déchèteries
3600,88 tonnes
215,95 kg/habitant
 dont Végétaux
1382,64 82,92
 dont Encombrants
750,04 44,98
 dont Bois
426,16 25,56
dont Mobilier
332,67 19,95
 dont Ferrailles
266,16 15,96
 dont D.E.E.E. (appareils ménagers)
167,62 10,05
 dont Papier/Cartons
118,84 7,13
 dont Plâtre
79,68 4,78
dont DDS (peintures, solvants, acides…)
en cours
en cours
dont Amiante liée
38,64
2,32
 dont Huile alimentaire
0,15
0,009
 dont Pneus
 13,51
0,81
dont Textiles
10,452
0,63
dont Huile de vidange
8,91
0,53
dont Batteries
4,405
0,26
 dont Lampes et néons
0,6654
0,04
 dont Films radiographiques
dont Cartouches d’impression
0,186
0,011
dont Capsules Nespresso
0,151
0,009
dont DASRI (déchets d’activités de soins)

 

EquipesOM

Zoom sur la collecte en porte-à-porte

La collecte des déchets ménagers constitue l’une des plus anciennes compétences de la structure intercommunale.

En 1995, la C.C. de la Vallée de l’Oise (alors District Rural) a décidé la mise en place de la collecte sélective des déchets d’emballages ménagers, des déchets qui sont ensuite recyclés en divers matériaux.

 

La collecte des déchets ménagers en porte-à-porte

 

SacJaune> Les déchets d’emballages ménagers recyclables PAPIERS, JOURNAUX-MAGAZINES-REVUES, CARTONS, BRIQUES ALIMENTAIRES, BOUTEILLES ET FLACONS EN PLASTIQUE, EMBALLAGES METALLIQUES sont collectés en mélange dans le même sac de tri sélectif, toutes les 2 semaines.

 

Sac poubelle> Le sac traditionnel des ORDURES MENAGERES (déchets résiduels) est ramassé chaque semaine.

 

> Consulter la fiche d’information

 

Les sacs à déchets doivent être sortis la veille au soir. La collecte démarre à 5 heures le matin.

 

 

Les équipes de collecte

Deux équipes de 3 personnes (1 chauffeur et 2 agents de collecte) sont chargées du ramassage des déchets ménagers dans les 32 communes membres du territoire intercommunal (environ 6500 foyers).

> Les ordures ménagères sont déposées provisoirement sur le centre d’URVILLERS avant d’être acheminées à FLAVIGNY-LE-GRAND/BEAURAIN pour y être enfouies.

> Les sacs de tri sélectif  sont dépotés sur le centre de tri avant de subir une séparation fine des divers matériaux. Ces matériaux (papiers, cartons, plastiques, acier, aluminium) partent ensuite vers les différentes filières de recyclage.

 

©P.AntoinePourquoi trier ?

Pour recycler : trier ses déchets permet de leur donner une seconde vie. C’est un geste simple et efficace. Une manière de limiter l’impact de notre consommation sur l’environnement en recyclant les produits au lieu de les enfouir en décharge.

Pour limiter les coûts : plus de tri permet de limiter les coûts liés au traitement des déchets. Les recettes de valorisation sont plus importantes et les coûts d’enfouissement de nos déchets moins élevés.

 

Où se procurer des sacs de tri ?

Les sacs de tri sélectif (d’une contenance de 100 litres) sont disponibles en mairie. Les quantités de sacs mises à disposition sont limitées afin d’éviter le gaspillage. Bon tri et sacs correctement remplis !

 

Trier c’est bien, bien trier c’est mieux !

Dans leurs tournées, les équipes de collecte constatent que des erreurs de tri sont régulièrement commises.

En effet, certains plastiques ne se trient pas encore aujourd’hui par exemple les films de protection, les pots de yaourt, les barquettes en polystyrène, les blisters. Retenez que seuls les bouteilles et flacons en plastique se recyclent ! Ils doivent donc être déposés dans le sac traditionnel des ordures ménagères. Quant aux emballages imbriqués, ils  doivent être séparés et les boîtes avec des restes vidées.

Les bons gestes de tri à effectuer : cliquer ici

Un doute, une question… : tél. 03.23.66.86.94 / contact@ccvo.fr

 

Que deviennent les déchets recyclés ?

Le plastique : les plastiques sont notamment recyclés en pièces cachées pour l’automobile. Dans la grande famille des plastiques, on trouver le PVC qui permet de fabriquer des tuyaux et des revêtement de sol, le PET qui entre dans la composition des emballages ou des boîtes d’oeufs, et enfin le PEHD utilisé dans certains sacs de supermarché (11 bouteilles de lait = 1 arrosoir / 27 bouteilles plastiques = 1 pull polaire).

L’acier : l’acier est principalement réutilisé pour faire  des armatures métalliques pour la construction ou pour des pièces de mécanique.

L’aluminium :  l’aluminium est utilisé dans la fabrication de pièces automobiles, de fers à repasser ou encore dans la composition de vérandas (670 cannettes de soda = 1 vélo).

Le papier : 1 tonne de papier trié = 700 kg de papier recyclé

Le verre (repris dans les colonnes à verres ou en déchèterie) : Le verre est recyclable à l’infini et à 100% pour fabriquer de nouvelles bouteilles.

 

La collecte des ENCOMBRANTS/FERRAILLES sur rendez-vous

La Communauté de Communes du Val de l’Oise offre la possibilité aux personnes âgées et handicapées un service de ramassage à domicile des objets encombrants et ferrailles. Après avoir énuméré les objets à collecter, contacter la C.C.V.O. au tél. 03.23.66.86.94 (ou par mail à :  contact@ccvo.fr ou encore par fax. au 03.23.66.86.98).

 

La compétence « Traitement » exercée par le syndicat VALOR’AISNE
 

fond-valor-aisneVALOR’AISNE, syndicat de traitement des déchets ménagers de l’Aisne, a été créé en 2003 afin de mutualiser le traitement des déchets sur le département. Il regroupe 18 communauté de communes, 2 communautés d’agglomération, un syndicat intercommunal et le Conseil Général de l’Aisne. La C.C.V.O. collecte vos déchets et c’est VALOR’AISNE qui est chargé de leur transfert (optimisation du transport sur les routes), du tri des déchets recyclables et du traitement des ordures ménagères résiduelles.

> Site Internet de VALOR’AISNE

 

 

 

ContainerVerres4

La collecte en apport volontaire

LES CONTAINERS A VERRES

Plus de 100 containers à verres sont mis à disposition dans les communes pour récupérer uniquement BOUTEILLES, POTS ET BOCAUX EN VERRE.

Les pots en terre, la poterie,  la faïence, la porcelaine, les ampoules et néons ne doivent pas être déposés dans les containers à verres mais en déchèterie dans des contenants spécifiques.

Les déchèteries intercommunales récupèrent également les bouteilles, pots et bocaux en verre.

 

LES CONTAINERS A TEXTILES

ContainerTextilesL’association Le Relais et Eco-Textile mettent à disposition des usagers des containers destinés à la collecte de textiles. Peuvent être déposés des VETEMENTS, CHAUSSURES, PETITE MAROQUINERIE et LINGE DE MAISON.

 

 > Consulter les points d’apport volontaire

Les textiles, linges de maison et chaussures peuvent également être déposés à la déchèterie de Mézières/Oise.

 

LES DÉCHÈTERIES INTERCOMMUNALES

Deux déchèteries sont à disposition des usagers (particuliers et professionnels) du territoire intercommunal pour récupérer les déchets non repris dans la collecte traditionnelle des ordures ménagères.

La déchèterie de MÉZIÈRES/OISE

Située route d’Itancourt à MEZIERES/OISE, cette déchèterie opérationnelle depuis octobre 2013, récupère de nombreux déchets : déchets encombrants, gravats, déchets végétaux, papiers et cartons, ferrailles, huile de vidange, bois sec, déchets d’équipements électriques et électroniques, piles et accumulateurs, batteries, pneumatiques V.L., déchets d’éléments d’ameublement, huiles alimentaires, ampoules et néons, textiles, déchets d’activités de soins à risques infectieux des patients en auto-traitement, déchets diffus spécifiques, films radiographiques, cartouches d’impression usagées, capsules Nespresso, plâtre, amiante liée (une fois par mois), cartouches d’impression usagées.

> Horaires d’ouverture de la déchèterie de MEZIERES/OISE (route d’Itancourt) : du lundi au samedi de 9h à 19h (à partir de 7h30 pour les professionnels), le dimanche de 9h à 11h30.

> voir le site Internet de la déchèterie de MEZIERES/OISE

 

La déchèterie d’ORIGNY-SAINTE-BENOITE
Située route de Neuvillette à ORIGNY-SAINTE-BENOITE, la déchèterie intercommunale offre la possibilité aux usagers de déposer : gravats, papiers-cartons, verre, déchets végétaux, encombrants, ferrailles, batteries, piles et accumulateurs, déchets diffus spécifiques (peintures, solvants, acides, bases…).

Les horaires d’ouverture de la déchèterie d’ORIGNY-SAINTE-BENOITE :

> Horaires Printemps-Eté (jusqu’au 30 septembre 2017) : lundi de 9h à 12h, mardi fermée, mercredi de 14h30 à 19h, jeudi fermée, vendredi de 14h30 à 19h, samedi de 9h à 13h.

> Horaires Automne-Hiver (du samedi 2 octobre 2017 au samedi 31 mars 2018) : lundi 9h à 11h, mardi fermée, mercredi de 13h à 16h30, jeudi  fermée, vendredi de 13h à 16h30, samedi de 9h à 12h.

 

 RENSEIGNEMENTS : tél. 03.23.66.86.94  / contact@ccvo.fr

 

 

Compétences obligatoires

Compétences obligatoires au sens de l’article L 5214-16 du code général des collectivités territoriales :

 

Aménagement de l’espace communautaire

-Elaboration et suivi du schéma de cohérence territoriale (SCOT),

-Elaboration et suivi des documents de zones de développement éolien.

 

Développement économique

-Création, aménagement, entretien et gestion de zones d’activité industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale d’intérêt communautaire,

Sont actuellement d’intérêt communautaire :

► La zone d’aménagement concerté localisée sur le territoire de la commune d’URVILLERS au lieu-dit « chemin de l’Epinette »,

► Sur la commune d’ITANCOURT, les zones UI, 1AUI et 2AUI situées au nord de la commune côté droit de la RD 576 en direction d’URVILLERS,

► Sur la commune d’URVILLERS, les zones AUI et 2 AUI.

-Conseil et appui à la création et à la reprise d’entreprises,

-Participation à des organismes d’intérêts économiques,

-Promotion économique du territoire communautaire.

 

 

Compétences optionnelles et compétences facultatives

Compétences optionnelles et compétences facultatives :

 

Politique du logement et du cadre de vie

-Opération programmée d’amélioration de l’habitat (O.P.A.H.),

-Actions en faveur du développement de l’habitat intégrées au suivi animation des O.P.A.H. de la communauté de communes.

 

Action sociale d’intérêt communautaire

Aménagement et gestion de pôles médicaux et/ou paramédicaux

-Mise en oeuvre d’actions sanitaires et sociales à caractère intercommunal dans le domaine de l’aide à la personne (services d’aide à domicile, service de portage de repas, service d’accompagnement de personne bénéficiant d’une aide à domicile employée de la communauté de communes, transport des personnes à mobilité réduite, seuls les transports qui ne font pas l’objet d’une prise en charge par d’autres prestataires (caisse primaire d’assurance maladie, conseil général…) seront aidés par la communauté de communes.

-Pour l’ensemble des communes membres, la communauté de communes assure le transport des produits pour la banque alimentaire et pour l’épicerie sociale.

 

Protection et mise en valeur de l’environnement

Gestion des déchets

  • Collecte, transport, tri, traitement et valorisation des déchets ménagers, des déchets d’emballages ménagers, des déchets verts ainsi que des déchets banals recyclables dans le cadre du plan départemental d’élimination des déchets ménagers et assimilés,
  • Collecte, transit et transport des déchets ménagers spéciaux,
  • Collecte, transit et traitement des déchets artisanaux en provenance des déchèteries,
  • La communauté de communes conduit la réalisation et la gestion des déchèteries intercommunales.

Domaine environnemental

  • Etude, réalisation, extension, amélioration, rénovation, contrôle, entretien, exploitation, gestion et maîtrise d’ouvrage des équipements publics de collecte, de transport et de traitement des eaux usées,
  • Collecte, transport et traitement des eaux pluviales dans les zones d’assainissement collectif et non collectif, limités exclusivement aux ouvrages et aux réseaux d’eaux pluviales,
  • Service public du contrôle de l’assainissement non collectif.

Actions en faveur de la petite enfance, de l’enfance et de la jeunesse

  • La communauté de communes crée et gère les structures de garde multi-accueil, de halte-garderie itinérante, les lieux d’accueil parents enfants et le relais assistantes maternelles,
  • Gestion et animation de la maison des jeunes à ORIGNY-SAINTE-BENOITE,
  • Accueil itinérant des adolescents « ados bus » dans les villages de la communauté de communes,
  • Soutien financier aux communes organisant des accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) à hauteur de l’aide des caisses d’allocations familiales (CAF) et mutualités sociales agricoles (MSA) au titre des prestations de services ordinaires.
  • Organisation et gestion des accueils de loisirs sans hébergement durant les quatre premières semaines de vacances scolaires d’été.

Services à la population

  • Gestion et animation du relais de service public sis à RIBEMONT,
  • Gestion de la maison de santé pluridisciplinaire sise à ORIGNY-SAINTE-BENOITE,
  • Participation à la mission locale du Saint-Quentinois,
  • Participation à la Maison de l’emploi  et de la formation du Saint-Quentinois.

Culture, tourisme et patrimoine

Culture

  • Mise en oeuvre d’opérations culturelles programmées sur le territoire de la communauté de communes afin de promouvoir et de développer la culture au plus près de la population,
  • Mise en oeuvre d’outils intercommunaux permettant le développement de la culture : création et gestion d’un pôle culturel, école de musique

Tourisme et patrimoine

  • Elaboration de la politique touristique sur le territoire communautaire, fixant les grandes orientations en prenant en compte les grands aspects économiques, humains et environnementaux, réalisation d’actions concrètes afin d’atteindre les objectifs fixés en conformité avec le SCOT établi par les communautés de communes : tourisme de nature, patrimonial, de mémoire, fluvial, de caractère…
  • Développement et coordination de la politique touristique et patrimoniale et des acteurs locaux en partenariat avec les structures existantes (Office de tourisme du Saint-Quentinos, CRT, DRT, CDT…)
  • Mise en oeuvre d’outils : gestion de gîtes ruraux intercommunaux, agréments liés au développement de la politique touristique, inventaire et actions de valorisation du patrimoine (éléments d’intérêt patrimonial ou touristique – naturel, bâti, observatoires, vues remarquables…), etc.

Appui logistique aux communes membres

  • Dans les communes de la communauté, concernant la voirie, le patrimoine communal, les espaces publics, l’entretien du matériel et des engins : interventions avec les moyens techniques et humains de la communauté de communes dans le cadre de conventions,
  • A la demande des communes concernées, mise à disposition dans les meilleurs délais de matériel et de personnel de la communauté de communes en cas de situations exceptionnelles,
  • Mise à disposition (avec ou sans mise en place) de stands, barrières, grilles d’exposition, scène amovible et de chapiteaux pour les communes de la communauté lors de l’organisation de manifestations locales.

Prévention de la délinquance

  • Définition des objectifs et des actions concertées en matière de prévention de la délinquance et des incivilités, de lutte contre les dépendances et contre les actes de violences, dans le cadre du conseil de sécurité et de prévention de la délinquance du Pays Saint-Quentinois.

 

 

gite-165

Disponibilités et réservations

Les gîtes ruraux intercommunaux « Le Relais Fleuri » sis au 7/9 rue Paul Lefèvre à RIBEMONT (02240) rassemblent les gîtes référencés Gîtes de France n°165 et n°166.

Vous pouvez consulter, ci-dessous, leurs disponibilités et procéder à une réservation.

> Pour plus de renseignements, contacter la Centrale de Réservation des Gîtes de France : tél. 03.23.27.76.80 / e-mail : reservation@aisne-tourisme.com

 

 

 

 

JEUNE PUBLIC SEANCES SCOLAIRES

> Le cirque est arrivé, 23-24 mars. Cie Clair de Lune théâtre. En partenariat avec le Réso Picardie
> Omelette, 30-31 mars. Cie Clair de Lune théâtre. En partenariat avec le Réso Picardie
> Ciné-Jeune, 7 au 10 avril. En partenariat avec la FDMJC
> L’affaire est dans le sac, 20 avril. Cie Les Babas au rhum. En partenariat avec le Réso Picardie

Contrat Départemental de Développement Local (C.D.D.L.)

Le jeudi 18 mars 2010, la C.C. de la Vallée de l’Oise, le Conseil Général de l’Aisne, et les deux conseillers généraux des cantons de MOY-DE-L’AISNE et de RIBEMONT ont procédé à la signature du C.D.D.L. à la salle paroissiale de Ribemont.

D’une durée de six ans, ce contrat, dont les bénéficiaires sont les communes membres, les syndicats intercommunaux et la C.C.V.O., marque un nouveau partenariat avec le Conseil Général qui a engagé depuis 2004 un redéploiement de sa politique d’aide financière.

L’enveloppe pour le 1er triennal s’élève à 1.050.000 euros. Les principales thématiques retenues concernent notamment l’assainissement, l’eau potable, la culture…

 

Le parc éolien de Carrière Martin

EoliennesLe parc éolien de Carrière Martin se situe sur les communes de Brissy-Hamégicourt, Séry-les-Mézières, Ribemont et Villers-le-Sec à environ 100 m d’altitude sur un plateau dominant la vallée de l’Oise.

Tout au long des différentes étapes de développement du projet éolien de Carrière Martin, la C.C. de la Vallée de l’Oise, en partenariat avec EOLE-RES, a travaillé en relation avec les services de l’Etat, les élus locaux, la population afin de développer un projet le plus en adéquation possible avec le contexte local. Les études techniques, environnementales, paysagères, foncières et sociétales ont permis d’aboutir à une implantation optimale permettant de minimiser les impacts du projet.

Réunie à chaque étape clé, un Comité de Pilotage constitué à la fois d’élus municipaux et intercommunaux ainsi que des représentants de l’association de défense de l’environnement de Séry-lès-Mézières a permis aux élus d’asseoir leur volonté en termes d’aménagement du territoire et d’orienter l’opérateur sur les modalités de constitution du projet. Au terme de la réflexion, le Comité de Pilotage a présenté un projet éolien répondant à un impératif technique : la production d’électricité à partir d’une énergie renouvelable : le vent, mais aussi à une volonté d’aménager le territoire de la C.C. de la Vallée de l’Oise de manière cohérente et harmonieuse.

Une large diffusion de l’information relative au projet de parc éolien de Carrière Martin a été engagé. La presse locale ainsi que « La Lettre de la C.C.V.O. », par exemple, ont régulièrement tenu la population informée de l’état d’avancement du projet éolien. Par ailleurs des réunions publiques d’informations ont été organisées. L’Agence De l’Environnement et la Maîtrise de l’Energie (ADEME) est venue dispenser une information générale sur l’éolien.

-LE PARC EOLIEN DE CARRIERE MARTIN-

Les travaux d’installation des 15 éoliennes sont terminés depuis octobre 2008 :
. Brissy-Hamégicourt (3 machines),
. Séry-les-Mézières (4 machines),
. Ribemont (5 machines),
. et Villers-le-Sec (3 machines).

-Le nouveau projet de Zone de Développement Eolien-

La loi du 13 juillet 2005 fixant les orientations de la politique énergétique modifie de manière notable les conditions de rachat de l’électricité produite. A l’avenir, ce dernier ne sera assuré que pour les parcs éoliens inclus dans une Zone de Développement Eolien (ZDE). Cette ZDE est instituée par le Préfet sur proposition des collectivités ou groupements de collectivités concernées. Pour que les projets voient le jour et afin d’avoir une cohérence territoriale, la C.C. de la Vallée de l’Oise a mené la définition d’un zonage de développement éolien.
L’étude de Zone de Développement Eolien prend en compte de multiples critères qui visent à la protection des paysages, de la faune et de la flore, des monuments historiques et des sites remarquables et protégés.
L’objectif est de développer l’éolien sur les zones s’y prêtant le mieux, afin de participer à la production des énergies renouvelables.

Le Conseil Communautaire de la C.C. de la Vallée de l’Oise a défini les zones prioritaires pour l’élaboration de Z.D.E. :
1. La zone du plateau (Surfontaine – La Ferté Chevresis – Chevresis Monceau – Pleine Selve – Villers le Sec)
2. Remigny – Vendeuil – Ly Fontaine
3. Regny
4. Brissay Choigny – Renansart
5. Sissy – Châtillon sur Oise – Mézières sur Oise – Alaincourt – Berthenicourt
6. Essigny le Grand – Urvillers – Benay – Gibercourt

Le régime fiscal actuel, c’est-à-dire la Taxe Professionnelle additionnelle sur les zones de développement éolien, a été décidé en séance communautaire du 18/03/2009.

> Voir le diaporama de l’ADEME sur l’éolien

> Voir le diaporama sur le nouveau projet éolien de la C.C.V.O.

> Voir le diaporama sur le montages des éoliennes

 

 

2014FBcouv2

Retour en images sur le Festival des Bistrots 2014

Les musées

> La Maison de Marie-Jeanne à ALAINCOURT

MuséeMJ1Arts et Traditions Populaires

Ancienne couturière de profession, Marie-Jeanne a toute sa vie collectionné des objets relatifs à la mode : tissus, laverie, fers à repasser, poupées, jeux d’autrefois… Elle a décidé de rendre sa collection accessible à tous. Les grands et les petits découvriront avec beaucoup de curiosité al vie quotidienne et ses nombreuses évolutions depuis plus d’un siècle. Au cours de votre visite, vous pourrez également parcourir l’espace Robert Louis Stevenson. Le musée rend hommage à l’écrivain anglais, qui amoureux des terres picardes a parcouru la Vallée de l’Oise en canoë ! Laissez-vous tenter par une visite dans ce surprenant musée, remarquable pour la richesse de sa collection et la mise en exposition de ses petits trésors.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site Internet :

 

> La Maison natale de Condorcet à RIBEMONT

Condorcet1Construite à la fin du XVIIème siècle par les Gaudry, famille maternelle de Condorcet, la demeure natale du philosophe connaîtra une succession de propriétaires privés. Léon Hennique (1850-1935) écrivain, exécuteur testamentaire des Frères Goncourt et premier président de la célèbre Académie , y habitera. La maison, propriété de la Ville de Ribemont depuis 1989, présente la vie et l’Oeuvre de Condorcet, la vie d’hommes célèbres nés à Ribemont : Nicolas Blondel (1618-1686), architecte royal, et le général Saint-Hilaire (1761-1809), inhumé au Panthéon.

Condorcet, philosophe, mathématicien et homme politique français. Peinture à l’huile de l’école de Jean-Baptiste Greuze (Musée national du château de Versailles).

 

> Le Musée de la Forge Désiré Dequin à BRISSY-HAMEGICOURT

MuséeForgeBH1Artisanat, Métiers et Techniques

Créée en 2002, l’Amicale de la forge de Désiré Dequin a pour but la restauration, l’entretien et la mise en valeur de l’ancienne forge. Venez découvrir en famille comment travaillait le forgeron.

Renseignements : tél. 03.23.07.80.81

 

Plus d’informations, consulter le Mémo du Patrimoneur 2014 :

> Télécharger le Mémo du Patrimoneur 2014

 

Festival Jardins en scène – Retour en images

Le château de Parpeville, fait de briques et de pierres calcaires et couvert d’une toiture d’ardoises, a été construit en 1722 sur l’emplacement d’un château fortifié détruit au cours des guerres de la Fronde. A l’occasion de Jardins en scène, trois compagnons ont fait revivre au grand air les banquets auxquels ils n’ont eu de cesse de participer (Compagnie de la Cyrène).

Célébrations de la Grande Guerre

 

 

 

 

Consultez le programme des célébrations de la Grande Guerre organisées sur le territoire intercommunal.

– Programme des célébrations août 2014-juin 2015

 

– Itinéraire de la Marche de la Vérité les 28, 29 et 30 août 2014

Itinéraire du 28 août 2014 (1/2)

Itinéraire du 28 août 2014 (2/2)

Itinéraire du 29 août 2014

Itinéraire du 30 août 2014 (1/2)

Itinéraire du 30 août 2014 (2/2)

 

Portfolio

Affiche 28, 29 et 30 août 2014

Journées européennes du Patrimoine 2014

 

 

 

 

Pour cette nouvelle édition des Journées européennes du Patrimoine, le Patrimoine culturel et le Patrimoine naturel sont mis à l’honneur.

Comme le fit jadis Robert-Louis STEVENSON, venez parcourir la Vallée de l’Oise et découvrir ses multiples facettes.

Lors des week-end des 20 et 21 septembre, vous aurez accès à 21 sites présentés ci-dessous.

Consulter le programme complet

Consulter le récapitulatif des horaires d’ouverture

 

Bon week-end de découverte !

 

A savoir…

Le musée de la Grande Guerre à RENANSART sera ouvert lors des Journées du Patrimoine, les samedi 20 et 21 septembre 2014  :

-le samedi de 10h à 12h,

-le dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h.

gite-165

Descriptif des gîtes

La Communauté de Communes du Val de l’Oise propose à la location deux gîtes ruraux « Le Relais Fleuri » au 7/9 rue Paul Lefèvre à RIBEMONT.

Dans une maison traditionnelle du ribemontois, vous bénéficiez d’un environnement calme pour vos vacances et vos séjours.

Particulièrement bien aménagés, ces deux gîtes ont vocation à répondre à la demande de touristes français et étrangers mais aussi à celle des résidants locaux puisqu’il est possible de les louer pour une semaine ou un week-end (ainsi qu’en Mid-Week et Week-end+), formule idéale pour héberger famille ou amis lors d’un évènement familial par exemple.

> Accès aux gîtes : Voir sur Google Maps

 

DESCRIPTIF TECHNIQUE :

Maison ancienne rénovée comprenant 2 gîtes avec 1 étage. Ils sont tous les deux d’une capacité de 6 personnes et sont conçus de façon identique :

Au rez-de-chaussée : salon/salle à manger, cuisine et WC.
A l’étage : trois chambres, salle de bains et WC.

Terrasse privative sur terrain clos de 800 m2, parking privatif aux 2 gîtes. Située à la sortie du village et à 13 km de Saint-Quentin.

Pour garantir le confort des occupants, les gîtes possèdent un équipement de qualité : lave-vaisselle, micro-ondes, télévision, machine à laver, salon de jardin, barbecue, service WiFi gratuit, adoucisseur d’eau…


Tarifs 2016 et moyens de location

PERIODE 2016
TARIF*
Très haute saison (la semaine)
380 €
Haute saison (la semaine)
330 €
Moyenne saison (la semaine)
280 €
Basse saison (la semaine)
230 €
Mid-Week*
230 €
Week-end+**
280 €
Week-end Hors Saison 250 €
Week-end Basse Saison 180 €
Nuitée 120 €

Les charges ne sont pas incluses.

. Est inclus : la consommation d’eau froide et d’électricité jusqu’à 8KW par jour,
. En sus : la consommation réelle de gaz, l’électricité au-delà de 8KW par jour (sur la base de relevés de compteur).

Des services supplémentaires peuvent être proposés  : location de draps, de linge de toilette, de linge de maison, le forfait ménage.


*Mid-Week : location du lundi au vendredi (4 nuits). Non disponible en haute et très haute saison ainsi que pendant les périodes scolaires.

**Week-end de 3/4 nuits (certains week-end ex. Ascension, Pentecôte… sont vendus exclusivement en week-end+).


> INFORMATIONS : Communauté de Communes du Val de l’Oise / tél. 03.23.66.86.94 / fax. 03.23.66.86.98 / mail : contact@ccvo.fr

 

 

Loisirs de plein air & Associations locales

Tourisme et Loisirs de plein air

PaysageSissyEssentiellement rurales, les communes qui composent notre territoire offrent un cadre de vie agréable alliant les plaisirs simples de la nature et la ponctuation de quelques curiosités.

Les paysages préservés de la vallée de l’Oise attirent chasseurs, pêcheurs et touristes.

S’il fallait donner une couleur à notre territoire, ce serait le vert, faisant en cela référence à la campagne des deux cantons « ondulée et verdoyante » et à sa vallée.

 

Le patrimoine fluvial

BrissayChoignyRivièreDans la Vallée de l’Oise, on peut noter l’importance des itinéraires fluviaux (rivières et canaux), qui, avec leurs sites naturels, se prêtent à la navigation de plaisance et à la pratique du canoë-kayak (des clubs de canoë-kayak peuvent fournir des prestations multi-activités alliant le VTT, la randonnée pédestre et le tourisme culturel).

 

L’Oise en canoë-kayak

MoulinLucyEn descendant l’Oise en canoë ou en kayak, on peut faire une halte à la maison natale de Condorcet à Ribemont, sur les sites du Souvenir (ligne Hindenburg sur le canal de la Sambre à l’Oise) ou le long de la rivière : moulin de Lucy, pont tournant en bois à Neuvillette…
Dans cette vallée très boisée, on peut également rencontrer une flore particulière, notamment des orchidées, ou un oiseau rare : le râle des genêts.

A noter…

L’Oise et ses nombreux bras relient une guirlande de villages, que viennent mouiller le canal ou les étangs, avec ici une retenue, là un moulin, sans oublier les gravières, ces anciennes ballastières qui jalonnent la vallée et sont souvent transformées en étangs.

 

Stevenson sur l’Oise

Bien avant d’écrire « L’île au trésor », Robert-Louis Stevenson s’était lancé à l’aventure sur la rivière Oise. Il n’avait alors que 26 ans. Le projet qu’il avait conçu avec son ami Lord Simpson était de gagner Paris en descendant l’Oise à bord d’un canoë muni d’une voile. Ils entreprennent de descendre l’Escaut, la Sambre et l’Oise. A part la tourmente d’une crue qui leur fait affronter tourbillons, grands vents et chutes d’arbres tombés sur la rivière, les deux compères ont vécu une aventure très paisible, en témoigne la description que fait Stevenson du parcours de l’Oise : « C’est une riante vallée remplie de peupliers, avec des villages agréables disposés ici et là sur la pente des collines (…) hormis les bêtes à cornes, nous ne vîmes d’autres êtres vivants que les rares oiseaux et beaucoup de pêcheurs à la ligne ». Il décrit ainsi Moÿ-de-l’Aisne : « un charmant petit village, groupé autour d’un château sis dans une combe ».

A lire : En canoë sur les rivières du Nord, Robert-Louis Stevenson, Actes Sud, 1994.

 

Circuits, randonnées pédestres et V.T.T.

Les paysages verdoyants de la vallée de l’Oise sont propices à toutes les randonnées à pied, à cheval, en VTT ou en canoë.

Des circuits à découvrir…

. Les Garennes,

. Le Breuil,

. Le circuit des étangs,

. La Grande Pièce,

. Aux marais : lavoirs et abbayes,

. Liaison V.T.T. Saint-Quentin / Berthenicourt.

 

Poneys clubs – centres équestres :
ESSIGNY LE GRAND : « Poney Club de la Bohème » 11, rue de la Libération (tél. 03.23.63.61.30),
ITANCOURT : « Les écuries du Tote » 22, rue du Moulin (tél. 06.98.28.14.17),
PARPEVILLE : « Poney Club de Parpeville » 6, rue Fernand Jumeaux (tél. 06.86.74.63.19),
RIBEMONT : « L’éperon de Ribemont » au 38, rue Blondel (tél. 06.23.63.76.08)
SERY LES MEZIERES : « Centre équestre de l’épine Hubert » 25, rue de Ribemont (tél. 06.89.82.52.54),
VILLERS LE SEC : « Les Irish Cobs de Bohème » 7, rue de la Tourelle (l. 06.17.62.72.46).

 

Lieux de pêche (étangs – rivère Oise – Canal de la Sambre à l’Oise – plans d’eau) :
BRISSY HAMEGICOURT : Réservoir de l’Ormois – pêche à la truite à la mouche sur réservation (l. 03.23.07.84.39),
ITANCOURT : Etang aménagé – aire de pique nique (tél. 03.23.65.51.60)
MEZIERES/OISE (Renseignements : tél. 03.23.66.72.54),
MOY DE L’AISNE (Renseignements : tél. 03.23.08.35.57 / 06.86.80.05.03),
RIBEMONT (Renseignements : tél. 03.23.63.82.94),
SERY LES MEZIERES : Etang communal – location d’emplacements annuels (Renseignements : tél. 03.23.66.71.02)
SISSY : Etang communal (Renseignements : tél. 03.23.63.73.55),
VENDEUIL : Domaine de la Vallée – plan d’eau de 50 ha (tél. 06.30.60.83.76) / Parc à truite (Renseignements : tél. 03.23.07.82.74)…

 

Le Petit Train du Vermandois

Depuis la gare de Saint-Quentin et sur 44 kilomètres aller-retour le long de la vallée de l’Oise, le petit train du Vermandois fait défiler doucement le paysage, dans un autorail à vapeur, comme autrefois.

Il fait halte à Mézières/Oise et à Ribemont avant de s’arrêter à Origny-Ste-Benoîte, le terminus.

Avant la Seconde guerre mondiale, le « train des pêcheurs » amenait les Saint-Quentinois tôt le dimanche à Séry-les-Mézières.

Les bénévoles passionnés qui, un dimanche par mois d’avril à décembre et deux dimanche par mois en juillet-août (et les jours fériés), endossent la tenue des cheminots, invitent les visiteurs à marier les plaisirs, en déjeunant dans la voiture-restaurant style Art déco. Départs en gare de Saint-Quentin à 10h30 et 14h35.

Contact  : tél. 03-23-64-88-38


Les associations locales

Un tissu associatif riche et varié

Près de 150 structures associatives proposent des activités culturelles, sportives, ou sociales… au sein de nos communes.Les actions menées par ces associations contribuent à apporter vitalité et rayonnement à nos villages.

Les animations locales

Les associations organisent de multiples animations dans le cadre de leurs activités (fêtes, brocantes, sortie sportives…). Soulignons notamment « La Grande Parade », mise en place tous les deux ans (les années impaires).

Regroupant une centaine de participants (véhicules hippomobiles, véhicules anciens, chars différents, fanfare, mariage à l’ancienne…), elle traverse de nombreuses communes du canton de Moÿ-de-l’Aisne.

2013FBcouv2

Retour en images sur le Festival des Bistrots 2013

PlateformeMéz

Les déchèteries intercommunales

Qu’est-ce qu’une déchèterie ?

PictoDéchèterieLa déchèterie est un espace aménagé, gardienné et clôturé où les usagers déposent leurs déchets qui ne peuvent être collectés avec les ordures ménagères traditionnelles en raison de leur volume, de leur poids ou de leur nature.

 

 Rôle de la déchèterie

La mise en place des déchèteries répond principalement aux objectifs suivants :

-permettre à la population d’évacuer ses déchets (non repris dans la collecte traditionnelle en porte-à-porte) dans de bonnes conditions,

-limiter la multiplication des dépôts sauvages sur le territoire intercommunal,

-économiser les matières 1ères en recyclant certains déchets tels que les ferrailles, les huiles usagées, les emballages en verre, le papier-carton, les déchets verts, les gravats…

 

Une déchèterie, pour qui ?
CarteParticulier CCVOL’accès en déchèterie est gratuit pour les particuliers et professionnels résidant sur l’une des communes du territoire intercommunal.

Une carte d’accès est nécessaire pour utiliser les services. Une seule carte est distribuée par foyer. Les cartes d’accès sont strictement personnelles et ne doivent pas être prêtées, données ni échangées. Pour les nouveaux arrivants, un justificatif de domicile (facture du contrat EDF par exemple) peut être présenté provisoirement pour accéder en déchèterie.

> formulaire de demande de carte d’accès en déchèterie (format Word)

> formulaire de demande de carte d’accès en déchèterie (format PDF)

 

Comment faire ?
Dans une déchèterie, c’est l’usager qui effectue le tri de ses déchets. Des bennes identifiées sont à sa disposition. Un gardien accueille les usagers et les oriente.

Les apports ne sont pas limités en volume. Néanmoins, en cas d’apport volumineux (supérieur à 5 m3, l’usager doit prévenir aux préalable les services administratifs (tél. 03.23.66.86.94 / contact@ccvo.fr).


Quelques règles simples…

-On ne récupère pas les déchets dans les bennes,

-On ne dépose pas ses déchets n’importe où quand la déchèterie est fermée,

-On respecte les consignes du gardien,

-On évite de discuter longuement avec le gardien notamment lorsque l’affluence est importante.

 

Bon à savoir…

Quand vous transportez vos déchets en remorque vers les déchèteries, pensez à les maintenir à l’aide d’une bâche ou d’un filet afin qu’ils ne s’envolent pas sur la chaussée.

 

> consulter le site Internet de la déchèterie de MEZIERES/OISE

 

LA DÉCHÈTERIE DE MÉZIÈRES/OISE

Située route d’Itancourt à MEZIERES/OISE, cette déchèterie est à la disposition des particuliers et professionnels du territoire intercommunal depuis octobre 2013.

 

 ¤ DécheterieMézièresQuels sont les déchets admis ?

. Les déchets encombrants : objets volumineux en plastique…
. Les gravats  : résidus de démolition (briques, pierres…), vaisselle..
. Les déchets végétaux : tontes de pelouses, tailles d’arbustes (pas de corps étrangers)…
. Les papiers et cartons : emballages divers pliés, écrasés, empilés…
. Les ferrailles : électroménager, métaux ferreux, non ferreux…
. L’huile de vidange : huile de vidange moteur (uniquement)…
. Le bois sec  : palettes, aggloméré, portes, volets…
. Les déchets d’équipements électriques et électroniques : gros électro-ménager froid et hors froid, écrans, petits appareils…
. Les piles et accumulateurs
. Les batteries
. Les pneumatiques V.L.

. Les déchets d’éléments d’ameublement
: matelas, canapés, bureaux, mobiliers divers
. Les huiles alimentaires
. Les ampoules et néons
. Les textiles
: vêtements, chaussures et autres textiles
. Les déchets d’activités de soins à risques infectieux des patients en auto-traitement

. Les films radiographiques
. Les déchets diffus spécifiques : peintures, emballages vides souillés, solvants, acides, aérosols…
. Les cartouches d’impression usagées
. Les capsules Nespresso
. Le plâtre
. L’amiante liée  : collecte une fois par mois (Consulter le calendrier de collecte 2017 : cliquer ici)
. Les cartouches d’impression usagées

 

Les horaires d’ouverture de la déchèterie de MEZIERES/OISE (route d’Itancourt) :

Ils sont identiques toute l’année : du lundi au samedi de 9h à 19h (à partir de 7h30 pour les professionnels), le dimanche de 9h à 11h30.

 

LA DÉCHÈTERIE D’ORIGNY-SAINTE-BENOÎTE

Située route de Neuvillette, la déchèterie intercommunale d’Origny-Sainte-Benoîte offre la possibilité aux usagers de déposer : gravats, papiers-cartons, verre, déchets végétaux, encombrants, ferrailles, batteries, piles et accumulateurs, déchets diffus spécifiques (peintures, solvants, acides, bases…).

 

Les horaires d’ouverture de la déchèterie d’ORIGNY-SAINTE-BENOITE :

> Horaires Printemps-Eté (jusqu’au samedi 30 septembre 2017) : lundi 9h à 12h, mardi fermé, mercredi de 14h30 à 19h, jeudi  fermé, vendredi de 14h30 à 19h, samedi de 9h à 13h.

> Horaires Automne-Hiver (du lundi 2 octobre 2017 au samedi 31 mars 2018) : lundi de 9h à 11h, mardi fermé, mercredi de 13h à 16h30, jeudi fermé, vendredi de 13h à 16h30, samedi de 9h à 12h.

 

 RENSEIGNEMENTS : tél. 03.23.66.86.94  / contact@decheterie-ccvo.fr

 

 

DVcompo

Le compostage à domicile

ADMcompostLE COMPOSTAGE A DOMICILE est une solution simple pour limiter la quantité d’ordures ménagères (de l’ordre de 30 % du volume) et de déchets verts à traiter.

En outre, il permet de produire un amendement organique de qualité pour votre terre au bout de quelques mois 100 % naturel et totalement gratuit.

l

Les déchets compostables :

> Tontes de pelouse, tailles de haie et arbustes, feuilles mortes, fleurs fanées, écorces d’arbres, copeaux et sciure de bois non traité, cendres de bois froides mais aussi restes de repas, épluchures de fruits et légumes, thé ou marc de café avec filtre…

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERAReportez-vous au guide du compostage : cliquer ici

 

 

 

 

AdermascomposteurL’association ADERMAS à MOY-DE-L’AISNE propose plusieurs modèles de composteurs individuels. N’hésitez pas à les contacter : tél. 03.23.07.79.97 / mail :  adermas@wanadoo.fr

Adresse : 11 rue Bernard Testart 02610 MOY-DE-L’AISNE

 

 

 

Schéma de Cohérence Territoriale (S.C.O.T.) de la C.C. de la Vallée de l’Oise

Avec le concours financier :

 logo-etat298px-Région_Picardie_(logo)_svg

 

C.C. DE LA VALLÉE DE L’OISE

-Délibération du 23 décembre 2013

-Rapport sur les propositions de modification au dossier du S.C.O.T.

-Rapport d’enquête publique

 

SCOT Vallée de l’Oise approuvé

1-Rapport de présentation

1.1.1-Diagnostic Intro

1.1.2-Diagnostic Population

1.1.3-Diagnostic Economie

1.1.4-Diagnostic Habitat

1.1.5-Diagnostic Transports

1.1.6-Diagnostic Equipements

1.1.7-Diagnostic Aménagement

1.2.1-EIE Sommaire

1.2.2-EIE Paysages

1.2.3-EIE Environnement

1.2.4-EIE Fiches 1

1.2.5-EIE Fiches 2

1.3-Articulation

1.4-Evaluation

1.5-Phases

1.6-Résumé

2-PADD

3-DOO1

3-DOO2

3-DOO3

-Rapport Commissaire Enquêteur Annexe 1

-Rapport Commissaire Enquêteur Annexe 2

 

 

gite-166

Informations complémentaires

Réservations
Agence de Développement et de Réservation Touristiques (ADRT Aisne)
Parc Foch (ville basse) – Avenue du Maréchal Foch 02007 LAON cedex
Tél. 03.23.27.76.80 / Fax. 03.23.27.76.89 / reservation@aisne-tourisme.com
Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 9h-12h et de 13h30 à 18h

 

Voir la page Gîte n°165 (Gîtes de France)

Voir la page Gîte n°166 (Gîtes de France)

 

Liens utiles

 

Accès aux gîtes ruraux : Voir sur Google Maps
Coordonnées GPS : GPS longitude : (E) 03°26’41.10″ / GPS latitude : (N) 49°47’56.40″
Adresse des gîtes : 7/9 rue Paul Lefèvre 02240 RIBEMONT
Plan d’accès : Dans le village, prendre la direction de St-Quentin/Sissy, les gîtes sont situés avant le pont-cf panonceau Gîtes de France. Si arrivée par St-Quentin/Sissy, situés à l’entrée du village après le pont à droite.

 

 

2012FBcouvBis

Retour en images sur le Festival des Bistrots 2012

Schéma de Cohérence Territoriale (S.C.O.T.) de la C.C. du Val d’Origny

Avec le concours financier :

 logo-etat298px-Région_Picardie_(logo)_svg

 

C.C. DU VAL D’ORIGNY

-Délibération du 17 décembre 2013

-Rapport du Commissaire Enquêteur

-Rapport Modification du projet de SCOT arrêté après avis et enquête publique

 

SCOT Val d’Origny approuvé

1-Rapport de présentation

1.1.1-Diagnostic Intro

1.1.2-Diagnostic Population

1.1.3-Diagnostic Economie

1.1.4-Diagnostic Habitat

1.1.5-Diagnostic Transports

1.1.6-Diagnostic Equipements

1.1.7-Diagnostic Aménagement

1.2.1-EIE Sommaire

1.2.2-EIE Paysages

1.2.3-EIE Environnement

1.2.4-EIE Fiches 1

1.2.5-EIE Fiches 2

1.3-Articulation

1.4-Evaluation

1.5-Phases

1.6-Résumé

2-PADD

3-DOO1

3-DOO2

3-DOO3

 

Zone d’Aménagement Concerté

Conscients de la nécessité de dynamiser le territoire et renforcer son attractivité, les élus de la communauté de communes ont, en 2007, approuvé le dossier de création de la Zone d’Aménagement Concerté (Z.A.C.) sur le territoire intercommunal. Rappelons que les Z.A.C. sont des outils permettant aux collectivités de mettre en oeuvre leur politique d’urbanisme et de développement économique, compétence qu’elles exercent désormais obligatoirement. Les objectifs poursuivis, au travers de cette implantation, concernent la mise à disposition de terrains à vocation économique à proposer aux entrepreneurs et la lutte contre la diminution de l’emploi constatée depuis de nombreuses années sur les cantons de MOY-DE-L’AISNE et de RIBEMONT.

 

Le site d’URVILLERS, une position idéale et stratégique

La zone d’implantation se situe à l’Ouest d’URVILLERS, en limite communale,en face de la plate-forme logistique CLOE. Le site couvre une superficie de 20 hectares dont 9,5 hectares de terrains sont concernés dans un 1er temps (phase n°1). Cette zone bénéficie d’avantages indéniables tels les axes rapides (D1, D1044) en lien direct avec des noeuds autoroutiers (A26, A29) tandis que la proximité de Saint-Quentin, pôle économique majeur du département, fait se converger toute une dynamique et génère des synergies. De réelles opportunités apparaissent donc dans cette implantation.

 

Après le temps nécessaire aux études, à la concertation, aux fouilles archéologiques, le chantier des travaux de la Z.A.C. a débuté le 13 février 2012. Deux parcelles représentant une superficie totale de 5 ha ont été réservées. L’une d’elle accueillera le nouveau Centre de Tri (et un quai de transfert) du syndicat de traitement VALOR’AISNE et la 2nd les locaux de NOREADE.

 

Coûts et financements

La Communauté de Communes de la Vallée de l’Oise a été soutenue dans cet aménagement qui s’élève au total à plus de 2,134 millions d’€ TTC dont 1,628 millions d’€ de travaux par :

l’ETAT à hauteur de 515.166 € (dont 51.000 € de réserve parlementaire et 464.166 € de Dotation de Développement Rural),

le Conseil Régional de Picardie à hauteur de 321.600 €,

le Conseil Général de l’Aisne à hauteur de 50.000 € (sachant que 100.000 € supplémentaire ont été sollicités).

 

Plusieurs contacts sont en cours pour les parcelles demeurées disponibles. Nous le voyons, malgré un contexte national de crise, à une époque où il est devenu primordial pour notre avenir de préserver les deniers publics, notre collectivité fait preuve de son dynamisme et démontre sa faculté d’aller de l’avant.

Contact : Fabrice DELZENNE ou Corinne LECIGNE
(tél. 03.23.66.73.17)

 

gite-galerie

Galerie Photos Gîtes Ruraux

GITE N°165 et N°166 à RIBEMONT

 

Informations : Communauté de Communes du Val de l’Oise

Tél. 03.23.66.86.94 / Fax. 03.23.66.86.98 / contact@ccvo.fr

 

Zone d’Aménagement Concerté à URVILLERS (1)

Implantation d’une Zone d’Aménagement Concerté à URVILLERS

Le projet de la Zone d’Aménagement Concerté de l’épinette à URVILLERS

En 2005, les membres du Conseil Communautaire ont pris la décision de créer une Zone d’Aménagement Concerté sur le territoire intercommunal. Les Z.A.C. sont des outils permettant aux collectivités locales de mettre en oeuvre leur politique d’urbanisme et de développement économique. Elles ont pour objet l’aménagement et l’équipement de terrains en vue de la réalisation de constructions à usage de commerces, d’artisanant, d’industries, de services, d’équipements…

Les enjeux de la Z.A.C. à URVILLERS

La décision d’implanter une Z.A.C. s’inscrit dans le droit fil des orientations du Pays du Saint-Quentinois et de la C.C.V.O. qui, depuis plusieurs années, engagent de multiples actions liées au développement local et économique afin de dynamiser le territoire et renforcer son attractivité. La Z.A.C. de l’épinette accueillerait des activités artisanales, tertiaires et industrielles. Ce projet doit permettre une polyvalence et une complémentarité des activités dans le secteur. Les objectifs poursuivis par les élus locaux concernent :

.la luttre contre la diminution de l’emploi constatée depuis de nombreuses années sur les cantons de Moÿ-de-l’Aisne et de Ribemont,

.la mise à disposition de terrains à vocation économique à proposer aux entrepreneurs,

.la réduction des flux domicile-travail.

D’une part, ce projet serait à même d’attirer des entreprises, créer de la richesse et corrélativement de l’emploi. Le taux de chômage du Pays Saint-Quentinois dépasse 13 % et devient le taux le plus élevé de la région. Il se caractérise par un taux de chômage féminin élevé, une hausse du chômage chez les jeunes et les personnes qualifiées. Par ailleurs, 21 % des offres d’emploi concernant le secteur industriel. D’autre part, il répondrait aux préoccupations relatives au manque de marges de manoeuvre en matière fiscale. Cela permettrait ainsi d’améliorer et de développer les services à la personne.

Le Pays du Saint-Quentinois, 1er pôle d’emploi du département de l’Aisne

Le territoire de la C.C.V.O. jouxte l’agglomération de Saint-Quentin et son bassin d’emploi. Il exsite donc une interdépendance forte en terme de flux (personnes résidantes sur le territoire et travaillant sur Saint-Quentin), et d’échanges économiques. De plus, les dynamiques et le développement s’articulent autour d’un pôle principal de développement et d’attractivité , convergeant vers l’agglomération de Saint-Quentin. Un second axe de développement s’est fait jour le long des axes de communication et singulièrement le long de ceux qui rejoignent Saint-Quentin. De réelles opportunités apparaissent donc dans ce projet d’implantation.

 

 

gite-sentier

A découvrir sur le territoire…

A découvrir sur le territoire intercommunal…

 

-de nombreux sentiers balisés pour la randonnée pédestre, les balades équestres ou les circuits VTT  > voir le document

-des étangs, le Canal de la Sambre à l’Oise, la rivière Oise, la rivière Le Péron… pour les amateurs de pêche et les joies du canoë-kayak pour les sportifs  > voir le document

-des églises, des chapelles, des moulins, des lavoirs, des châteaux, des monuments historiques… > voir le document

-des musées dont le musée Condorcet consacré à l’oeuvre du dernier philosophe des Lumières né à RIBEMONT (renseignements : Mairie de RIBEMONT tél. 03.23.63.71.30)…

 

à découvrir également à proximité…
-SAINT QUENTIN (la Basilique, l’architecture « Art Déco », le musée Antoine Lécuyer…),
-LA THIERACHE (les églises fortifiées, le Familistère Godin et le Château Fort à GUISE…),
-la cité médiévale de LAON (la Cathédrale du XIIème siècle, l’ancienne Abbaye de Prémontré, le musée archéologique…),
-le parc de l’Ailette à CHAMOUILLE (base de loisirs), le lac de MONAMPTEUIL, le Chemin des Dames et les nombreux cimetières militaires, le château de COUCY…

 

Quelques endroits où se restaurer sur le territoire :
ITANCOURT : Café « Le Thiolet » 8 place du Thiolet (tél. 03.23.68.42.55),
MEZIERES/OISE : « Le Robinson » 9 rue de Séry (tél. 03.23.66.71.21),
NEUVILLETTE : « L’orée des collines » au 2 rue de l’Obernaude (tél. 03.23.09.74.66),
RIBEMONT : « Le Mouton Noir » 11 rue Blondel (tél. 03.23.63.72.13)…

 

Poneys clubs – centres équestres :
ESSIGNY LE GRAND : « Poney Club de la Bohème » 11, rue de la Libération (tél. 03.23.63.61.30),
ITANCOURT : « Les écuries du Tote » 22, rue du Moulin (tél. 06.98.28.14.17),
PARPEVILLE : « Poney Club de Parpeville » 6, rue Fernand Jumeaux (tél. 06.86.74.63.19),
RIBEMONT : « L’éperon de Ribemont » au 38, rue Blondel (tél. 06.23.63.76.08)
SERY LES MEZIERES : « Centre équestre de l’épine Hubert » 25, rue de Ribemont (tél. 06.89.82.52.54),
VILLERS LE SEC : « Les Irish Cobs de Bohème » 7, rue de la Tourelle (tél. 06.17.62.72.46).

 

Lieux de pêche (étangs – rivère Oise – Canal de la Sambre à l’Oise – plans d’eau) :
BRISSY HAMEGICOURT : Réservoir de l’Ormois – pêche à la truite à la mouche sur réservation (l. 03.23.07.84.39),
ITANCOURT : Etang aménagé – aire de pique nique (tél. 03.23.65.51.60)
MEZIERES/OISE (Renseignements : tél. 03.23.66.72.54),
MOY DE L’AISNE (Renseignements : tél. 03.23.08.35.57 / 06.86.80.05.03),
RIBEMONT (Renseignements : tél. 03.23.63.82.94),
SERY LES MEZIERES : Etang communal – location d’emplacements annuels (Renseignements : tél. 03.23.66.71.02)
SISSY : Etang communal (Renseignements : tél. 03.23.63.73.55),
VENDEUIL : Domaine de la Vallée – plan d’eau de 50 ha (tél. 06.30.60.83.76) / Parc à truite (Renseignements : tél. 03.23.07.82.74)…

 

 

 

Zone d’Aménagement Concerté à URVILLERS (2)

Le choix du site de l’épinette à URVILLERS

Le choix de l’implantation d’une Z.A.C. à URVILLERS fait suite à la création d’une zone destinée à l’accueil des entreprises dans le Plan Local d’Urbanisme (P.L.U.) de la commune. Le projet de P.L.U. d’URVILLERS a été approuvé le 2 juin 2006. Il a remplacé le P.O.S. (Plan d’Occupation des Sols) et a introduit le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (P.A.D.D.) qui présente le projet urbain de la commune en matière d’aménagement , de traitement de l’espace public, de paysage et d’environnement. Ainsi, la C.C.V.O. a pu concrétiser son projet de Z.A.C. et a déclaré cette zone d’intérêt communautaire en juin 2006.

 

Les atouts

Le projet d’implantation de la Z.A.C. s’installe à l’Ouest d’URVILLERS en limite communale, le long de la RD 1, et en face de la plate-forme logistique CLOE. Il représente une suite logique à la classification des terrains enzone AUi (zone future d’activités) au Plan Local d’Urbanisme. Il couvre une superficie de 20 hectares. Ce projet bénéficie d’un certain nombre d’atouts recherchés par les entreprises. Au niveau des voies de communication, la situation de la zone offre une desserte routière propice aux échanges : RD 1, A 26, RD 1044, RD 576. Son positionnement le ong de la RD 1 et en face de la plate-forme logistique qui génère une entrée et une activité déjà existantes, est favorable à l’implantation d’une zone d’activités. Par ailleurs, les liaisons internationales bénéficient de la proximité géographique de l’accès autoroutier et de l’échangeur sur la RD 1. La présence de chemins ruraux est également à prendre en considération dans l’aménagement de la zone. Enfin, les multiples intérêts de notre territoire en terme de qualité de vie peuvent également jouer en faveur du choix d’implantation des entreprises sur cette Z.A.C.

Les contraintes

.Une déclivité topographique marquée (13 mètres),

.Des installations classées SEVESO (société CLOE) avec des périmètres Z 1 et Z 2 circonscrits au site CLOE,

.Un environnement bruyant lié aux infrastructures de communication,

.La présence éventuelle de cavités souterraines (niveau 2 défini par Direction Régionale des Antiquités Historiques et Préhistoriques de Picardie).

Une desserte routière privilégiée

. Présence de l’échangeur à proximité du site

RD1 : 15.988 véhicules/jour

A26 : 14.403 véhicules/jour

RD 1044 : 6.676 véhicules/jour

RD 576 : 849 véhicules/jour.

Zone d’Aménagement Concerté à URVILLERS (3)

Les caractéristiques du projet

Le principe d’aménagement retenu pour la Zone d’Activités de l’épinette couvre une superficie de 20 hectares. Le site de situe dans un paysage de vallées sèches, entre la Vallée de la Somme et la Vallée de l’Oise. Les terrains du secteur d’étude sont exclusivement des terres agricoles. Ils se situent uniquement en zone AUi définie par le plan de zonage du Plan Local d’Urbanisme. Cette zone est destinée à l’urbanisation future d’activités. Une attention particulière sera apportée à la qualité architecturale des constructions et de l’ensemble de l’opération (clôtures, parkings, hangars…) dans le respect du paysage à vocation agricole.

L’aménagement paysager

Une place importante sera laissée aux espaces verts aménagés afin de créer un ensemble homogène sur l’ensemble de la zone et ainsi mettre en valeur l’entrée d’URVILLERS depuis l’échangeur de la RD 1. Les aménagements prévus dans le cadre de la réalisation du programme seront de grande qualité. Ils consisteront principalement en un accompagnement des voiries et un traitement paysager des limites de parcelles. L’ensemble du site sera traité de façon à créer une zone agréable avec une unité dans l’agencement des espaces libres, des imites de propriétés, des voiries et des bâtiments.

La voirie

L’opération s’accroche sur les réseaux de voies existantes. L’accès se fera par la route communale en face de la plate-forme logistique. La desserte interne de la zone sera assurée par un réseau de voiries secondaires.

 

Le traitement des franges (périmètre de la Z.A.C.)

.Variété des traitements (massif boisé, haies + massifs, vergers…),

.Prise en compte de l’environnement agricole,

.Protection vis-à-vis du grand paysage et des vents,

.Créer une entité paysagère indépendante du site CLOE.

L’assainissement

L’assainissement prévu est de type séparatif (eaux pluviales et eaux usées collectées séparément). Actuellement, les réseaux d’URVILLERS fonctionnent selon un système séparatif. Les eaux pluviales sont évacuées par un réseau de canalisations et de fossés. Le village possède un réseau d’eaux usées mais il n’est pas encore opérationnel, le village fonctionne donc en assainissement autonome.

 

 

 

Pour la zone d’activités, deux solutions peuvent être envisagées :

.Un dispositif d’assainissement individuel traditionnel (décanteur-dégraisseur, fosse septique puis épandage ou puits d’infiltration),

.ou assainissement collectif avec la commune d’Urvillers dès la mise en activité de la station d’épuration.

 

Une large phase de concertation menée

Pendant toute la durée d’élaboration du projet, les habitants, les associations locales et les autres personnes concernées dont les représentants des professions agricoles ont été associérs aux grandes lignes du projet. Une réunion et une enquête publique ont par ailleurs été organisées courant 2007.

Arrêté de prescriptions archéologiques

La Direction Régionale des Affaires Culturelles (D.R.A.C.) a transmis à la C.C.V.O. un arrêté de prescriptions archéologiques sur les terrains de la Z.A.C. de l’épinette à Urvillers suite à la réalisation d’un diagnostic archéologique.

L’INRAP a été missionné pour effectuer les fouilles archéologiques sur ce terrain. Elles ont duré une quarantaine de jours (mars-avril 2010).